Horticulture

Information importante sur l'Agrile du frêne

L'agrile du frêne est à Varennes. Afin de ralentir l'infestation et d'en réduire les impacts, la participation de tous est nécessaire.
 
Nous vous invitons à consulter notre dépliant sur l'agrile du frêne en cliquant ici.

Qu'est-ce que l'agrile du frêne et pourquoi doit-on le craindre?
 
L’agrile du frêne est un insecte qualifié d’envahissant et d’extrêmement destructeur. Il s’attaque à toutes les essences de frêne, pouvant les faire mourir en quelques années seulement.
 
Depuis sa découverte en Amérique du Nord en 2002, l’agrile du frêne aurait causé la mort de plus de 100 millions de frênes et constitue une menace importante pour la qualité de l'environnement ainsi que pour l'économie des régions urbaines et forestières du Canada et des États-Unis. Dans les villes infestées, les dommages causés par l'agrile du frêne modifient le paysage urbain et rural de manière considérable en tuant les frênes qui ornent les terrains privés, les parcs et les milieux naturels.
 
Plusieurs raisons expliquent la progression rapide de l'agrile du frêne sur le territoire nord-américain : 
  • l'agrile du frêne est très bien adapté à nos climats;
  • l'agrile du frêne se mltiplie très rapidement;
  • l'agrile du frêne a très peu de prédateurs naturels;
  • le frêne est une essence d'arbre très abondante dans les milieux naturels et fréquemment utilisés dans les aménagements paysagers;
  • le déplacement de bois infesté par l'agrile du frêne est difficile à contrôler. 

En raison des dommages qu’il pourrait causer et en vertu de la Loi sur la protection des végétaux, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a la responsabilité d'empêcher l'introduction ou la propagation de l'agrile du frêne au Canada. Pour ces raisons, des mesures de contrôle sévères sont imposées aux régions touchées afin de ralentir la progression de l’infestation. Parmis les mesures les plus sévères imposées par le Gouvernement canadien, notons entre autres l'interdiction de transporter du matériel à risque à l'extérieur des zones déclarées infestées par l'agrile du frêne ou susceptibles de l'être (ex. : bois de chauffage, troncs et branches d'arbres, résidus de frêne, etc.).   

L’agrile du frêne s'attaque exclusivement  aux frênes et ne représente aucun risque direct pour la santé humaine, animale ou pour les autres espèces végétales. Notons que de récentes recherches américaines sérieuses démontrent que la dégradation de la qualité de l'environnement, occasionnée par la perte de nombreux frênes, a entraîné des impacts sur la santé humaine tels des maladies cardio-respiratoires et un accroissement de la mortalité chez les populations vulnérables. (Source : American Journal of Preventive Medicine).
      
Comment reconnaître l'agrile du frêne? 
 
  • Nom français : Agrile du frêne
  • Nom scientifique : Agrilus planipennis (Fairmaire)
  • Nom anglais : Emerald Ash Borer, aussi appelé EAB

  • Adulte :
L’agrile du frêne est un coléoptère appartenant à la famille des buprestes. L’insecte adulte est généralement de couleur vert émeraude et d’aspect métallique. Son corps étroit et allongé mesure en moyenne 10 mm de long (± 1/2 pouce) par 3 mm (± 1/8 pouce) de large (photo 1). Sa tête est ornée de deux gros yeux noirs et de deux petites antennes recourbées. L’insecte adulte est muni d’élytres allongés (des ailes rigides) qui occupent plus du 3/4 de la longueur de son corps.
 
L’agrile du frêne peut être observé à la cime des arbres et sur le feuillage des frênes les plus exposés au soleil entre la mi-mai et la fin juillet, durant la période d’accouplement. L’agrile se nourrit du feuillage des frênes, mais les dommages causés par l’insecte adulte sont sans incidence réelle sur la santé des arbres.
 
L’agrile du frêne adulte émerge de l’écorce des frênes en creusant de minuscules trous en forme de « D », observables sur le tronc et les branches des frênes infestés.
 
agrile du frêne
Photo 1 : Agrile du frêne adulte sur un doigt
(Crédit photo : ACIA)
 
  • Oeufs :
Les œufs de l’agrile du frêne sont minuscules (± 1 mm) et quasiment impossibles à dépister. Durant l’été, une femelle peut pondre jusqu’à 250 œufs, qu’elle dépose solitairement ou en groupes entre des fissures de l’écorce des frênes. 
  • Larve :
La larve de l’agrile du frêne ne ressemble en rien à l’insecte adulte. Son corps est blanc, mesure entre 1 et 30 mm (1/16 à 1 pouce) et est composé de 10 segments en forme de cloche alignés les uns derrière les autres.  

Les larves de l’agrile évoluent sous l’écorce des frênes (dans le phloème) où elles creusent des galeries en forme de « S ». Les dommages causés entre le bois et l'écorce des frênes empêchent la circulation de la sève, de l’eau et des minéraux, ce qui peut provoquer la mort des arbres sévèrement affectés en seulement 2 à 5 ans. 

  • Nymphe :
La nymphe est le stade intermédiaire entre la larve et l’adulte d’un insecte, lors duquel il entreprend une métamorphose complète. La nymphe de l'agrile du frêne ressemble par sa forme à l’insecte adulte, mais est de couleur crème à brun pâle.
 
La nymphe de l’agrile du frêne est immobile et se retrouve sous l’écorce des frênes infestés, entre l’automne et le printemps. C’est principalement sous cette forme que l’agrile du frêne passe l’hiver avant de compléter sa transformation en insecte ailé au printemps.
Signes et symptômes d'une infestation par l'agrile du frêne
 
Il est difficile d’identifier avec certitude les signes d’infestation d’un arbre par l’agrile dans un frêne à partir du sol et en utilisant que ses yeux. Pour cette raison, il est préférable de confier cette tâche à un expert qualifié tel un ingénieur forestier, un biologiste, un élagueur ou un arboriculteur. Si vous ne connaissez pas déjà un spécialiste des arbres, vous trouverez une liste d’experts à la Société Internationale d’Arboriculture – Québec inc. à l’adresse Internet suivante : www.siaq.org.
 
Si vous observez des signes d’infestation sur vos frênes ou si vous capturez l’agrile du frêne (adulte, larve ou nymphe), communiquez sans délai avec le bureau des initiatives durables.
Signes spécifiques de la présence de l’agrile du frêne :
 
  • La présence de petits trous en forme de « D » majuscule sur l’écorce des branches ou du tronc des frênes (largeur ± 3 mm);
  • La présence de galeries en « S » (photo 6) sous l’écorce des frênes, parfois encombrées d’une fine sciure.  À une étape plus avancée d’infestation, les nombreuses galeries s’entrecroisent et l’arbre meurt. Dans de telles situations, l’écorce se soulève aisément et tombe parfois par plaque (photo 6).
  • ** Attention : N'arrachez jamais l'écorce d'un arbre en bonne santé **
 
Signes non spécifiques à l'agrile du frêne et pouvant aussi être causés par d'autres ravisseurs : 
  • Dépérissement progressif de la cime d’un frêne : jaunissement du feuillage, éclaircissement de la cime, production massive et inhabituelle de fruits (samares) ou mortalité de plusieurs branches.
  • Croissance de pousses adventives vigoureuses qui apparaissent soudainement sur les frênes, à des endroits inhabituels (ex. : sur le tronc ou le long des branches).
  • Fendillement vertical de l’écorce des frênes (photo 7) ce qui peut révéler l’existence de galeries creusées par une larve.
  • Présence d’entailles irrégulières dans le feuillage des frênes, résultant de l’alimentation d'insectes.
  • Dommages causés par des pics-bois ou la présence inhabituelle de ces oiseaux sur l’écorce des frênes.
  • Présence d'arbres moribonds ou morts dans un peuplement de frênes (photo 8).

Arbre fortement infesté

Photo 6:  Galeries en « S » - Arbre fortement infesté
(crédit photo : ACIA)

Fendillement vertical de l'écorce
Photo 7 : Fendillement vertical de l’écorce
(Crédit photo : ACIA)

 
. Que faire en présence d’un arbre mort, dépérissant ou infesté par l’agrile du frêne ?
 
Si vous observez des signes d’infestation par l’agrile du frêne (trous de sortie en « D », galeries en « S », etc.) ou si vous avez capturé l’agrile du frêne (insecte adulte, larve ou nymphe), communiquez sans délai avec le bureau des initiatives durables
 
Respectez les consignes pour la disposition des matières ligneuses (branches, troncs, souches, feuilles fraiches, copeaux de bois et toutes les autres matières analogues d’apparence ligneuses). Consultez le site de la MRC de Marguerite d'Youville pour connaître les consignes applicables. Si vous confiez l’abattage ou l’élagage d’un arbre à une entreprise privée, exigez que les branches ou les troncs soient déchiquetés sur place en copeaux d’une dimension de 2,5 cm x 2,5 cm (1 po x 1 po) et que les résidus soient disposés de manière convenable. 
SI VOUS VOULEZ CONSERVER UN FRÊNE, VOUS DEVEZ LE FAIRE TRAITER SANS DÉLAI !
 
Fournisseurs de services :
 
L’usage du TreeAzinMD est réservé aux professionnels qualifiés ayant suivi une formation et utilisant des équipements spécialisés appropriés pour procéder aux injections. Consultez le site Internet de BioForest Technologies inc. pour obtenir tous les détails sur le produit TreeAzinMD ainsi que la liste des entreprises autorisées à utiliser le produit.
 
Coordonnées de BioForest Technologies inc. : 
Procédure pour obtenir une liste à jour des applicateurs de TreeAzinMD dans la région :
  1. Rendez-vous sur le site Internet : www.BioForest.ca
  2. Cliquez sur « Français » en haut à droite
  3. Cliquez sur « Trouvez un fournisseur de service » en haut à droite
Le coût des traitements peut varier de façon importante d’un fournisseur à l’autre. Pour obtenir un meilleur prix, jumelez le traitement de vos frênes avec celui de vos voisins et comparez les prix auprès de plusieurs fournisseurs de services qui offrent le traitement au TreeAzinMD. En protégeant un frêne, vous pourrez ainsi continuer à profiter des bienfaits que procure votre arbre et de la valeur qu’il ajoute à votre propriété.
 
Le TreeAzinMD, ce qu’il faut savoir (Source : BioForest Technologies inc.) : 
  • La matière active du TreeAzinMD est extraite des graines du margousier (Azadirachta indica), un arbre utilisé depuis des siècles en Inde et en Afrique de l’Est pour ses vertus médicinales, culinaires et insecticides;
  • Des statistiques démontrent que le traitement au TreeAzinMD sur une période de 15 ans coûte approximativement le même prix ou moins cher que l’abattage, l’enlèvement et le remplacement d’un arbre mature. De plus, il faut prévoir qu’un arbre de remplacement pourra mettre jusqu’à 30 ans avant de fournir des avantages similaires à ceux que fournissait l’arbre abattu qu’il remplace (ex. : ombre, écran visuel, valeur de la propriété, etc.);
  • Lorsqu’utilisé en respectant les consignes du fabriquant, le TreeAzinMD se dégrade naturellement dans les tissus de l’arbre. Il ne pose aucun risque pour les applicateurs, les usagers des terrains adjacents ou les animaux de compagnie. De plus, il ne cause aucun impact au sol et aucun risque pour les abeilles, oiseaux ou autres mammifères;
  • Le TreeAzinMD agit sur la larve de l’agrile du frêne tel un régulateur de croissance. Les larves d’agrile ne pourront compléter leur cycle de vie et mourront. Selon BioForest Technologies inc., la dose maximale (5 ml / cm DHP) de TreeAzinMD tue plus de 95 % des larves d’agrile du frêne présentes dans l’arbre;
  • Le TreeAzinMD agit sur les agriles qui se nourriront du feuillage des frênes traités. La fécondité et la fertilité des agriles seront affectées de manière significative. Moins d’œufs seront pondus; 
  • Le TreeAzinMD agit sur les œufs d’agrile du frêne pondus par les femelles affectées par le produit, en réduisant leur viabilité de manière significative. Les œufs produiront moins de larves dommageables.
 
Actuellement, seul l’usage d’un pesticide homologué par l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) permet de protéger rapidement les frênes de l’agrile. Dans sa stratégie de ralentissement de l’agrile du frêne, la Ville de Montréal, qui a probablement le plus large programme de traitement au Québec, a opté pour le recours à l’insecticide par injection TreeAzinMD, dont l’efficacité a été démontrée scientifiquement.
 
Développé par le Service canadien des forêts (SCF) en collaboration avec BioForest Technologies inc., l’insecticide systémique TreeAzinMD est le seul produit homologué, sécuritaire, efficace et autorisé sans restriction pour le contrôle de l’agrile du frêne au Québec, Le TreeAzinMD doit être injecté directement dans l’arbre par un applicateur certifié entre la mi-mai et la fin-août. Le traitement au TreeAzinMD doit être effectué à tous les deux ans, pour le reste de la vie du frêne afin de le protéger de l’agrile ou jusqu’à la mise en marché de nouvelles solutions de contrôle efficaces et sécuritaires.
 
Le TreeAzinMD peut prévenir et même freiner la progression des dommages causés par l’agrile chez les frênes en santé si ceux-ci présentent des signes de dépérissement de la cime inférieurs à 30 %. Il est possible qu’un frêne soit infesté malgré l’absence de symptôme, c'est pourquoi il est fortement recommandé de ne pas attendre pour faire évaluer l’état de santé de vos frênes. Le traitement d’un frêne au TreeAzinMD augmente ses chances de survie de manière significative. Dans le contexte actuel, un frêne qui ne sera pas traité à courte échéance mourra d’ici les prochaines années

Conférence gratuite sur l'Agrile du frêne à Varennes

Information du site Internet du Gouvernement du Canada

CITOYENS     ACTIVITÉS     INVESTISSEURS     PORTRAIT  
Offres d'emploi Plan du site URGENCE Pour nous joindre Administrer English version
Copyright - Tous droits réservés 2011