Transport pétrolier sur le fleuve : le conseil municipal de Varennes veut être rassuré

Lors de la séance publique du 3 novembre dernier, le conseil municipal de Varennes a adopté une résolution d’appui aux recommandations contenues dans le mémoire du 14 juin 2013 soumis au Comité d’experts sur la sécurité des navires-citernes de l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent. L'Alliance, dont fait partie la Ville de Varennes conçoit que le l'intervention des municipalités riveraines serait cruciale dans les cas où des prises d'eau municipales seraient affectées ou menacées de l'être en raison d’un incident de navire-citerne sur le fleuve. L'implication préalable des villes et du gouvernement provincial est primordial notamment en ce qui concerne la nécessité de communiquer rapidement et efficacement avec les populations. 

« Tel que nous l’avions résolu lors d’une séance du conseil de la MRC de Marguerite-D’Youville, nous rappelons que la Ville n’est pas contre le transport par bateau, qui est l’un des modes de transport les plus sécuritaires, économiques et importants pour le développement régional. Cependant, en cas de déversement accidentel de pétrole brut, nous souhaitons avoir la capacité technique et les ressources requises pour intervenir », affirme le maire Martin Damphousse. 

En résumé, le mémoire présenté par l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent recommande de demander au gouvernement fédéral :  

  • De responsabiliser financièrement les utilisateurs pollueurs de la voie maritime du Saint-Laurent pour les dommages que leurs activités pourraient entraîner et, pour ce faire, exiger des garanties financières adéquates;
  • D’impliquer préalablement les municipalités riveraines du fleuve Saint-Laurent et le gouvernement du Québec de manière à communiquer rapidement et efficacement. S’assurer que les plans d’urgence de ceux-ci demeurent à jour et prévoir la formation nécessaire du personnel municipal;
  • D’évaluer la disponibilité de l’équipement nécessaire, d’établir des standards minimums à assurer un niveau de délai d’intervention et du personnel nécessaire et formé;
  • D’exiger du gouvernement fédéral qu’il établisse la liste de tous les produits liquides transportés par navire-citerne sur le fleuve Saint-Laurent, en connaître leur composition et leur comportement en cas de déversement et réviser les plans d’urgence et d’intervention afin qu’ils soient adaptés aux produits pétroliers, gaziers, chimiques, nocifs et potentiellement dangereux.
Date affiché: 
7 Nov 2014
CITOYENS     ACTIVITÉS     INVESTISSEURS     PORTRAIT  
Offres d'emploi Plan du site URGENCE Pour nous joindre Administrer
Copyright - Tous droits réservés 2011