Varennes s’engage à joindre la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination

Lors de la séance publique du 4 mai dernier, le conseil municipal a déclaré, par voie de résolution, l’adhésion de la Ville de Varennes à la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination, l’une des sept coalitions composant la Coalition internationale des villes contre le racisme. Lancée en mars 2004 par l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture), cette coalition consiste en un réseau de villes intéressées par l’échange d’expériences afin d’améliorer leurs politiques de lutte contre le racisme, la discrimination, l’exclusion et l’intolérance. 

« Les élus municipaux tout comme les autres paliers de gouvernement ont des responsabilités en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés et des droits de la personne. Nous avons un rôle à jouer dans le combat contre le racisme et la discrimination et dans la promotion de l’égalité et du respect pour tous les citoyens et citoyennes », a affirmé le maire Martin Damphousse en remerciant la direction, le personnel enseignant et les élèves du Collège Saint-Paul de Varennes d’avoir formulé cette demande à la Ville. 

Au cours des prochains mois, la Ville élaborera avec la collaboration d’élèves du Collège Saint-Paul un plan d’action sur les bases des dix engagements communs divisés en trois domaines principaux de responsabilité municipale :

1. La municipalité comme gardienne de l’intérêt public

  1. Renforcer la vigilance contre le racisme et la discrimination d’ordre systémique et individuel.
  2. Étendre la surveillance du racisme et de la discrimination au sein de la collectivité ainsi que les actions municipales prises pour lutter contre le racisme et la discrimination.
  3. Informer et soutenir les victimes du racisme et de la discrimination.
  4. Encourager les services de police à devenir des organisations exemplaires par leurs efforts de lutte contre le racisme et la discrimination. 

2. La municipalité comme organisme de protection des droits de la personne

  1. Respecter l’égalité des chances en qualité d’employeur municipal, de fournisseur de services et d’entrepreneur.
  2. Appuyer des mesures en vue de promouvoir l’équité sur le marché du travail.
  3. Soutenir des mesures de lutte contre le racisme et la discrimination et promouvoir la diversité et l’égalité des chances en matière de logement.  

3. La municipalité comme communauté partageant la responsabilité du respect et de la promotion des droits de la personne et de la diversité

  1. Faire participer les citoyens et citoyennes en leur donnant un rôle à jouer dans les initiatives antiracistes et le processus décisionnel.
  2. Appuyer des mesures visant à lutter contre le racisme et la discrimination et promouvoir la diversité et l’égalité des chances dans le secteur de l’éducation, et dans d’autres formes d’apprentissage.
  3. Promouvoir le respect, la compréhension et l’importance de la diversité culturelle, et l’intégration des communautés autochtones et racialisées à la structure culturelle de la municipalité.  

Enfin, la Ville établira ses priorités, ses actions et un calendrier, et allouera les ressources conformément à ses besoins particuliers dans les limites de ses compétences et moyens. Le conseil municipal partagera également son savoir-faire et ses bonnes pratiques avec d’autres municipalités participant à la Coalition et présentera un rapport sur les actions prises en vue de réaliser ces engagements communs.

Date affiché: 
5 Mai 2015
CITOYENS     ACTIVITÉS     INVESTISSEURS     PORTRAIT  
Offres d'emploi Plan du site URGENCE Pour nous joindre Administrer
Copyright - Tous droits réservés 2011