État d’avancement du projet de centre de traitement intégré des matières organiques par biométhanisation et compostage

Le président de la Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud (SÉMECS) et maire de Varennes, M. Martin Damphousse, a fait le point aujourd’hui sur l’avancement du projet de centre de traitement intégré des matières organiques par biométhanisation et compostage qui sera situé dans le Novoparc, à Varennes, et dont la mise en activité est prévue pour la fin de l’année 2016 ou au début 2017. Au cours de cette rencontre, il a également procédé au lancement des différents outils promotionnels, soit une vidéo d’information et le rendu architectural du nouveau centre. 

« Depuis l’annonce de l’octroi de la subvention, en janvier 2014, le projet a beaucoup progressé. Aujourd’hui, nous sommes heureux de présenter les étapes franchies et de rendre publics les divers outils de communication qui seront mis à la disposition de la population des trois MRC membres pour en apprendre davantage sur le centre de traitement des matières organiques », a déclaré M. Damphousse. 

Un processus rigoureux 

Au cours des mois qui ont suivi l’annonce de la subvention, le conseil d’administration de la SÉMECS, formé de représentants de chaque MRC et du partenaire privé Biogaz EG, a mis en place un processus rigoureux afin de sélectionner le fournisseur de la solution technologique. À la suite d’un appel d’offres, plusieurs soumissions ont été analysées et le choix final s’est arrêté sur le consortium formé de CCI BioEnergy (Ontario) et BTA International (Allemagne). Cette dernière est une entreprise qui développe et exploite des centres de biométhanisation depuis 30 ans.  

De plus, en décembre 2014, la SÉMECS a confirmé l’acquisition du terrain où sera construit le centre de traitement des matières organiques par biométhanisation. Il s’agit d’un terrain, qui appartenait auparavant à Hydro-Québec, situé en face de l’entreprise Éthanol GreenField Québec, à Varennes, à plus d’un kilomètre de la zone résidentielle.  

Encourager la participation citoyenne 

Lors de la conférence de presse, le président de la SÉMECS a également présenté différents outils de communication qui ont été développés afin de susciter la participation des citoyens.  

Le slogan, Nous y mettons toute notre énergie!,fait référence non seulement à la participation des citoyens à la collecte, mais aussi à celle des trois MRC et du partenaire privé qui collaboreront à la transformation des matières organiques en biogaz, une énergie verte.  

L’Organibacest le nom qui sera donné au bac roulant brun. Dans ce nom évocateur, on retrouve à la fois les notions « organiques », pour les matières qu’on y dépose, et « organiser », qui fait référence au tri des matières. 

Le président de la SÉMECS, M. Damphousse, a lancé officiellement la vidéo d’information expliquant les étapes du processus de traitement des matières organiques, de la cuisine à l’usine, avant de devenir un biogaz et un fertilisant biologique. Dès aujourd’hui, toute la population peut visionner cette nouvelle capsule vidéo sur le site Internet de la SÉMECS, à l’adresse www.semecs.ca, ou sur ceux des MRC de La Vallée-du-Richelieu, de Marguerite-D’Youvillet et de Rouville.  

Par la suite, M. Damphousse a dévoilé le rendu architectural du nouveau bâtiment. L’architecte retenu par la SÉMECS est Jacques Monty Architecte de Chambly. Le rendu permet de visualiser la façade et la profondeur du bâtiment ainsi que la partie des bureaux administratifs et un digesteur. 

Prochaines étapes 

Dès l’automne 2015, une fois que la SÉMECS aura obtenu les dernières autorisations auprès du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), débutera la période de construction du centre de traitement intégré des matières organiques par biométhanisation et compostage qui s’étalera jusqu’à la fin de 2016.  

Rappelons que la Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud (SÉMECS) est une entreprise formée des municipalités régionales de comté (MRC) de l’Est de la Couronne Sud de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), soit les MRC de La Vallée-du-Richelieu, de Marguerite-D’Youville et de Rouville, ainsi que de l’entreprise privée Biogaz EG, formée par Éthanol GreenField Québec et le Groupe Valorrr. 

La SÉMECS a comme activités et compétences la mise en place et l’exploitation d’une entreprise de traitement et de valorisation des matières organiques par la conception, la construction, le financement, l’exploitation et l’entretien d’un centre de traitement intégré des matières organiques par biométhanisation et compostage, et ce, pour desservir les territoires des trois MRC fondatrices comprenant 27 municipalités, pour une population d’environ 235 000 personnes.

photo groupeaffiche

 

Date affiché: 
16 Juin 2015
CITOYENS     ACTIVITÉS     INVESTISSEURS     PORTRAIT  
Offres d'emploi Plan du site URGENCE Pour nous joindre Administrer
Copyright - Tous droits réservés 2011