Déversement à Montréal: des tests confirment la qualité de l'eau à Varennes, Sainte-Julie et Saint-Amable

 

 

Suite au déversement d’eaux usées dans le fleuve, la Régie intermunicipale de l’eau potable Varennes, Sainte-Julie, Saint-Amable (RIEP) et un laboratoire indépendant ont réalisé des tests supplémentaires qui confirment hors de tout doute la qualité de l’eau potable distribuée dans les trois villes. Les citoyens peuvent donc la consommer sans danger.

« La RIEP a doublé le nombre d’analyses réalisées chaque jour depuis le déversement. De plus, outre ces analyses, des tests sont également effectués régulièrement par un laboratoire accrédité indépendant. Tous les résultats obtenus confirment que le déversement n’a eu aucune incidence sur la qualité de l’eau », explique le surintendant responsable de l’exploitation de la RIEP, M. Jacques Vachon.

« Aucune augmentation des concentrations au niveau bactériologique n’a été décelée et l’analyse de la turbidité est effectuée de façon continue pour détecter éventuellement toute possible détérioration de la qualité de l’eau. Nous continuons de suivre la situation de près », ajoute M. Vachon.

De plus, l’usine de traitement de la RIEP utilise un traitement au charbon actif en continu qui élimine les traces de médicaments ou autres composés semblables, ainsi qu’un traitement à l’ozone qui s’avère tout aussi efficace contre ces mêmes substances.

Par ailleurs, les installations de la RIEP sont équipées pour traiter et éliminer un volume beaucoup plus important de contaminants que celui causé par le déversement actuel. L’usine de traitement continue ainsi de maintenir des normes de qualité qui dépassent amplement les normes de base fixées par la réglementation du gouvernement provincial (RQEP).

Date affiché: 
12 Nov 2015
CITOYENS     ACTIVITÉS     INVESTISSEURS     PORTRAIT  
Offres d'emploi Plan du site URGENCE Pour nous joindre Administrer
Copyright - Tous droits réservés 2011