Services Activités La Ville

19 janvier - Stationnement de nuit interdit de 23 h ce soir à 7 h demain matin.

Émise le 19 janvier 2021
16:04

Découvertes archéologiques à Varennes

Citoyens

Dans foulée du redéveloppement de la zone industrialo-portuaire du secteur est de la ville, la Société d’histoire, les élus et les services municipaux de Varennes ont collaboré cet automne à la réalisation de fouilles archéologiques le long d’un tronçon de l’ancien chemin de la Côte-Bissonnette.

Grâce au travail des archéologues professionnels d’Artefactuel, les sites de l’ancien Moulin Brodeur et de La Saline ont été minutieusement fouillés sur les terrains appartenant aux entreprises Greenfield Global et Éthanol Cellulosique Varennes qui ont démontré un grand intérêt à l’égard du projet. Le conseil municipal souligne également la participation financière du ministère de la Culture et des communications du Québec.

« Merci à monsieur Jean Roberge, vice-président exécutif et chef de la direction de Greenfield Global pour son étroite collaboration. Nous sommes privilégiés de travailler avec un citoyen corporatif démontrant autant de passion pour le patrimoine varennois », affirme le maire Martin Damphousse.

Une multitude d’artéfacts ont été découverts durant les recherches qui se sont déroulées sur une période de deux semaines. Les archéologues confirment, entre autres, avoir trouvé les vestiges du Moulin Brodeur ainsi que les fondations d’une forge à proximité. Des artéfacts de la vie courante et du métier de forgeron-meunier tels que des morceaux de poteries et de faïences, des ferrures, des limes, des clous à tête carrés, des fragments de pipes de plâtre ainsi que divers outils et ustensiles ont été retrouvés sur les sites.

« Nous comptons présenter les plus beaux artéfacts par le biais de diverses publications et lors d’une exposition à la Maison ancestrale Hébert-Jodoin qui sera reconstruite dans le futur parc du Patrimoine pour le 350e anniversaire de Varennes en 2022 », confirme le maire Martin Damphousse, en ajoutant que « la mise en valeur de ces objets permettra de sensibiliser la population sur l’importance de notre patrimoine si riche en histoire ».

Le Moulin Brodeur

Ce moulin à vent qui appartenait à Jean Brodeur aurait été démoli dans le premier tiers du XXe siècle. Il était localisé du côté ouest du chemin de la Côte-Bissonnette. Les archéologues souhaitent documenter les vestiges de sa fondation, les anciens contextes d’occupation ainsi que les sols liés à la résidence de la famille Brodeur et aux bâtiments secondaires qui furent érigés sur ce lot.                                                                                  

La Saline

Au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, ce secteur de Varennes était particulièrement fréquenté pour les bienfaits de sa source d’eau naturelle. On y retrouvait une station balnéaire pouvant accueillir plusieurs visiteurs logeant dans le chic Hôtel des Sources. Ce lieu fut une destination touristique prestigieuse sur la Rive-Sud du fleuve Saint-Laurent. Dans leurs recherches, les archéologues s’intéressent aux activités qui se sont déroulées autour de cet édifice qui fut démoli à la fin du XIXe siècle.